Aimeriez-vous découvrir
les avantages de devenir
membre de notre coopérative?

Historique

La Coopérative funéraire des Deux Rives est issue du regroupement de six coopératives : Anse (Limoilou), Aubigny (Lévis), Lotbinière, Plateau (Sainte-Foy), Côte-de-Beaupré et de la Capitale (Saint-Roch et Duberger -  Les Saules).

Coopérative funéraire de l'Anse

Créée en 1972, cette coopérative fit l'acquisition du presbytère de l'ancienne paroisse Saint-Esprit, à Limoilou. Les premières funérailles eurent lieu quelques mois plus tard, en février 1973. En 1990, la Coopérative faisait l'acquisition d'un salon funéraire sur la 80e Rue Ouest (aujourd'hui le boulevard Louis XIV). En 1999, elle se portait acquéreur d'un immeuble sur le boulevard Henri-Bourassa, qui deviendrait le Centre funéraire de Charlesbourg.

Coopérative funéraire d'Aubigny

À la suite d'un Sommet des aînés tenu à Lévis à la fin de 1996, parmi les recommandations entérinées par les 700 participants se trouvait  la création d'une coopérative funéraire. Au printemps 1998, cette volonté se concrétise par la fondation de la Coopérative funéraire d'Aubigny.

En 2003, la Coopérative d'Aubigny fusionnait avec la Coopérative du Plateau et inaugurait un centre funéraire ultramoderne et complet sur la rue du Mont-Marie, à Lévis.

Coopérative funéraire de Lotbinière

Fondée en 1978, la Coopérative funéraire de Lotbinière a adéquatement desservi la population de ce territoire pendant de nombreuses années, sans même avoir de résidence funéraire fixe.

Le 31 décembre 2004, les membres décidaient de dissoudre leur Coopérative pour joindre celle du Plateau.

Coopérative funéraire du Plateau

Fondée en 1972, la Coopérative funéraire du Plateau organisait alors ses funérailles à l'ancien monastère des Franciscains, dans la salle du Centre Antonien.

De 1978 à 1994, le laboratoire de la Coopérative se situait sur la rue Notre-Dame, à l'Ancienne-Lorette, tout près de l'église.

En 1983, la Coopérative achetait un immeuble sur la rue des Érables dans le quartier Montcalm qui deviendrait La Maison des Érables.  Celle-ci a toutefois été vendue à l'automne 2011.

La Coopérative continua de progresser et, le 27 mai 1994, elle inaugurait le Centre funéraire du Plateau, sur la rue Nérée-Tremblay, à Sainte-Foy.

Coopérative funéraire des Deux Rives

Désormais présente sur les deux rives du Saint-Laurent, la coopérative funéraire élargie change de nom, de logo et de visuel à la fin de 2005 pour devenir la Coopérative funéraire des Deux Rives.

Le 31 décembre 2009, la Coopérative funéraire Côte-de-Beaupré se joignait à la Coopérative funéraire des Deux Rives qui, dès le lendemain, se portait acquéreur de la Maison funéraire Nouvelle Ère et de ses quatre centres funéraires, desservant ainsi toute la Côte-de-Beaupré.

Au 1er janvier 2015, une nouvelle fusion avait lieu, cette fois avec la Coopérative funéraire de la Capitale, portant ainsi le nombre de centres funéraires à onze et celui de nos membres à 45 000.

Aujourd'hui plus que jamais, la Coopérative funéraire des Deux Rives est la plus importante coopérative funéraire en Amérique du Nord.