Larochelle, Colette

LAROCHELLE, Colette

1948 - 2020

À la maison Michel-Sarrazin le 2 novembre 2020 est décédée Mme Colette Larochelle, fille de feu monsieur Henri Larochelle et feu madame Gilberte Camiré.

Outre son époux Michel Paradis, elle laisse dans le deuil ses enfants : Pierre-Étienne, Alexis, Xavier (Katie Hawes) et Éloïse (Nicholas Calcott); ses frères et sœurs : Jean-Louis O.P., Daniel (Diane Brochu), Yvette (Claude Lamy), Françoise (Gilles Perreault), René, Monique, Bernard (Linda Cantin), André, François (Gisèle Roy), Germain (Line Charest), Richard (Huguette Gagné), Jacinthe, feu Rita et Pierre; ainsi que ses belles-sœurs et beaux-frères : Claire Paradis (Jean-Pierre Charlebois), Danielle Paradis (Alfred Seidah), Marcel Lapointe (feu Colette Paradis), Diane Bouchard (feu André Paradis).

Elle laisse également dans le deuil son oncle Jacques Larochelle; de nombreux neveux, nièces, petits neveux et petites nièces; ainsi que ses proches ami(e)s et collègues du baccalauréat en Histoire de l’art à l’Université Laval. Le personnel et la communauté étudiante du collège François-Xavier-Garneau s’en souviendront comme d’une enseignante passionnée, engagée et attentionnée.

Une cérémonie en sa mémoire aura lieu au printemps 2021. La famille tient à remercier chaleureusement l’équipe de soins palliatifs du CLSC de Sainte-Foy–Sillery pour ses bons soins.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation de la maison Michel-Sarrazin, dont le personnel a été d’un professionnalisme et d’une gentillesse remarquables. https://michel-sarrazin.ca/faire-un-don.


54 messages reçus

Famille Larochelle

Nos plus sincères sympathies à toute la famille

Claudette Desrochers et Guy Fecteau, le 3 novembre 2020

Michel Paradis et la famille

Mes sincères condoléances à toi Michel et aux enfants

Diane Bouchard , le 4 novembre 2020

famille Larochelle

Mes plus sincères condoléances à toute la famille.
Denis Leclerc
Cégep Garneau

Denis Leclerc, le 4 novembre 2020

La famille et les amis de Colette

Permettez-moi de présenter à la famille et aux amis de Colette mes plus sincères condoléances ainsi que celles des retraités du cégep Garneau, où elle a enseigné pendant seize ans.
Colette était une femme d'une gentillesse remarquable et j'ai pu personnellement profiter de ses grandes compétences en histoire de l'art de la Renaissance lorsqu'elle avait accepté de faire des vérifications sur un texte que j'avais écrit.
Merci, Colette.

Marc Simard, registraire de l'ARCFXG

Marc Simard, le 4 novembre 2020

Famille Larochelle-Laradis

Mes sympathies aux familles éprouvées.
Colette a été une collègue du département avec qui j'ai souvent partagé de franches rigolades à propos de tout et de rien! Elle était très appréciée dans son milieu, autant par ses collègues que ses étudiant.e.s. C'était toujours agréable de discuter avec elle!
Pierre Charles Rochette, retraité.
Histoire de l'art et cinéma.

Pierre Charles ROCHETTE, le 4 novembre 2020

À la famille et amis de Colette

Mes plus sincères condoléances à la famille Larochelle et à ses amis suite au décès de Colette, prof que j'ai connue au cégep pendant mes années de travail.

Claude LAFERTÉ, le 4 novembre 2020

La famille et les amis de Colette.

J'offre mes sincères condoléances.
J'ai rencontré Colette lors que j'ai commencé à enseigner l'anglais au Cégep Garneau en 1994. J'étais au Département de langues, alors une voisine de mes collègues du Département de l'histoire de l'art. On a eu plusieurs conversations au fil des ans et je me souviens de Colette comme une personne douce et gentille, dévouée à ses étudiants, collaboratrice et généreuse...et toujours ce beau sourire.

Tracy Burns, le 4 novembre 2020

Michel Paradis et à toute la famille

Mes plus sincères condoléances à tous ceux que Colette a aimés et qui l'ont aimée. Vous perdez bien trop tôt une femme merveilleuse, dont je conserve des souvenirs chaleureux datant de nos études en histoire de l'art à l'Université Laval et tout au long des décennies suivantes.

Anne Richard, le 4 novembre 2020

Michel et Pierre-Étienne

C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Colette, la bien-aimée. En cette malheureuse époque ou seulement les mots peuvent transmettre la chaleur humaine, recevez Michel et les enfants nos pensées les meilleures en ces circonstances.

Lise et Laval, le 4 novembre 2020

Michel et à tous vos proches

Nos sincères condoléances à toi Michel, à Pierre-Étienne, Alexis, Xavier et Éloïse, ainsi qu'à toute la famille Larochelle. Nous sommes très touchés par le départ de Colette et nous garderons un merveilleux souvenir d'elle, de son sourire généreux et de sa joie de vivre. Colette, tu resteras toujours présente dans nos mémoires.

Paule et Hubert Rousseau

Hubert Rousseau, le 4 novembre 2020

Michel

Michel, je suis profondément touchée par le décès de Colette, quel choc , quelle tristesse.
Ayant moi-même subi une telle perte récemment, je comprends ta peine et t'offre mes plus sincères condoléances , beaucoup de courage et de sérénité. Colette a été une compagne formidable dans les années 70, lors de nos études et qu'à 4 nous partagions un petit loyer.
Elle reposera en paix et veillera sur vous tous.

Gabrielle Audet

Gabrielle Audet, le 4 novembre 2020

Michel et la famille

Mes plus sincères condoléances à Michel et à toute la famille! J'ai eu la chance de connaître la douce et souriante Colette lorsque j'étais enfant (je garde d'excellents souvenirs des soupers Rousseau-Paradis!) et j'ai eu le bonheur de la croiser pendant quelques années au Cégep Garneau plusieurs années plus tard! Je vous souhaite du courage pour la suite, mais aussi du bonheur avec le bébé d'Éloïse qui s'en vient. Colette sera son ange-gardien!

Marie-Eve Rousseau, le 4 novembre 2020

Aux proches et ami.e.s de Colette

À vous tous, je vous offre mes plus sincères condoléances, du courage et de la lumière.

Je suis très attristée par le départ de Colette, ma chère collègue enseignante en histoire de l'art. Elle a été d'une grande aide dans mes premières sessions en tant que professeure. Passionnée, le regard toujours pétillant, elle a été très généreuse avec moi de son temps, de son savoir, de son écoute, de ses précieux conseils. Je garderai toujours le souvenir de cette femme élégante, attentive, compréhensive, douce, altruiste et si inspirante...

Merci Colette !

Michel, Éloïse, Xavier, Alexis et Pierre-Étienne, toutes mes pensées sont avec vous.

Julie Marcotte
Enseignante en histoire de l'art, cégep Garneau

Julie Marcotte, le 4 novembre 2020

Toute sa famille

Mes sympathies à vous tous. J'ai de très bons souvenirs de Colette comme consœur mais surtout comme compagne de voyage à Paris avec nos étudiantes de design d'intérieur en 2007. Je parlais d'elle encore la semaine dernière. Je garderai d'elle sa joie de vivre et sa bonne humeur.

Jean Landry, le 4 novembre 2020

Toute la famille Larochelle et la famille Paradis

Nos plus sincères sympathies à vous tous . Nous sommes de tout cœur avec vous dans cette épreuve.

Réjean Fecteau et Lynn Ouellet , le 4 novembre 2020

La famille de Colette

Mes sympathies à la famille et plus particulièrement à Michel et à Pierre-Étienne, Alexis, Xavier et Éloïse.
Colette était une collègue et une femme brillante dont je garde les plus beaux souvenirs. Son humour, sa générosité et sa grande ouverture d'esprit continuent de m'inspirer.
Anne xx

Anne Morasse, le 4 novembre 2020

Pierre Étienne Paradis

Bonjour mon cher Pierre Étienne,
Toute la famille Amar d'ici et du Sénégal s'associe à moi pour te présenter nos sincères condoléances.

Prions pour le repos eternel de son âme.

Abdoul et Marie.

Abdoul Amar, le 4 novembre 2020

Pierre Etienne Paradis

Cher PEP, permets moi d’offrir mes plus sincères condoléances à toi et à toute ta famille.

Prenez soin de vous, et je souhaite que le souvenir de ta mère rayonne dans le cœur de ceux et celles qui l’ont connue.

Je pense à toi.

Genou xxxx

Genevieve Caron, le 4 novembre 2020

La famille Larochelle et la famille Paradis

A Michel, Éloïse, Pierre Etienne, Alexis et Xavier, nos plus sincères condoléances.
-Notre Colette bien-aimée nous a quittée et ne pouvons qu'imaginer les moments difficiles que vous traversez actuellement et le vide que son absence va créer. Nous voudrions tellement être près de vous.
-Colette, accueillante, généreuse et chaleureuse, avait le don de distribuer du bonheur autour d'elle et de rendre chaque instant de la vie précieux.
-Les bons moments que nous avons passés ensemble autour de Colette resteront gravés dans notre mémoire comme de purs instants d'amour.
-Nous vous aimons et nous sommes là pour continuer ce chemin de vie à vos côtés.

Affectueusement, Danielle et Alfred

Alfred Seidah & Danielle Paradis, le 4 novembre 2020

Famille et amis de Colette

Professeure géniale, tu savais nous transmettre ton grand savoir et ta passion était tout simplement contagieuse. Colette, tu étais une femme extraordinaire, tellement aimable et énergique. Ton grand sourire ensoleillait notre journée et ce fut un réel bonheur de te côtoyer. Merci pour tous ces beaux moments que l'on a partagé en 2008 lors de notre voyage à Paris .

Toutes mes condoléances à ta famille.

Nancy Packwood , le 5 novembre 2020

Famille Larochelle

Nos plus sincères sympathies à chacune et chacun de vous. Nos pensées sont avec vous en ces jours de deuil.

Lise Fecteau et Maurice Moreau, le 5 novembre 2020

Famille Larochelle

Mes plus sincères sympathies à vous tous.

Yvonne Larose Fecteau, le 5 novembre 2020

Familles, ami-e-s et collègues de Colette

J'ai connu Colette dès mes débuts comme enseignant en Cinéma au Collège François-Xavier-Garneau. Elle faisait partie du département Histoire de l'art & Cinéma et elle était notre rayon de soleil durant cette période agitée des années 1990. Colette avait de grands yeux étincelants d'où émanait une chaleur accueillante. C'est l'une des femmes les plus élégantes que j'ai connues. Elle était toujours gentille, une présence apaisante et rassurante. J'aimais la faire rigoler car elle possédait un rire éclatant qui me rendait heureux. Elle m'a beaucoup manqué au cours des dernières années que j'ai passées au cégep, après son départ à la retraite. Elle va maintenant me manquer éternellement.

André Caron, le 5 novembre 2020

La famille de Colette

Mes plus sincères sympathies à Michel, Pierre-Étienne, Alexis, Xavier et Éloïse, ainsi qu’à toute la famille de Colette et ses amis.
Colette a été une collègue tout simplement merveilleuse! Rayonnante, passionnée et tellement généreuse! Elle m’a remplacée pendant 3 semaines pour un cours, me permettant ainsi d’obtenir mon premier contrat d’enseignement... elle était littéralement avec mes étudiants en classe pendant que j’accouchais! Je lui dois beaucoup. Il y a une part de Colette dans l’enseignante que je suis aujourd’hui.
Je suis attristée de son départ et de tout coeur avec vous en pensée.

Nathalie xx, le 6 novembre 2020

Colette Larochelle

À tous les collègues et étudiants du Cégep Garneau qui nous ont écrits de si beaux témoignages, un grand merci.Ces messages nous font un bien immense et ravivent des bons souvenirs.

Michel et les enfant

Michel Paradis , le 6 novembre 2020

La famille de Colette

Attristée par le départ de Colette, j'exprime mes condoléances à tous les membres de sa famille et je réitère à ses frères et soeurs mes amitiés sincères en me rappelant des moments passés ensemble et remplis de doux souvenirs.
Puissent les nombreux messages courriels vous apporter un peu de réconfort en ces moments difficiles d'isolement social.
Mes pensées vous accompagnent.
Françoise Moreau

Françoise Moreau, le 6 novembre 2020

Toute la famille Paradis-Larochelle

Cette grande dame fut mon professeur d'Histoire de l'art... ce que j'ai pu l'aimer!

Cette façon si fine de laisser passer toutes nos niaiseries, mais sans jamais nous bercer de l'illusion qu'elle en était dupe.

Et c'est sans parler aussi de ma collègue, qui me donnait conseils et "lifts" avec une égale générosité, à moi qui en avait grand besoin.

C'est une autre grande qui s'arrache à notre affection.

Bon voyage, Madame Colette!

Janick Morin, le 6 novembre 2020

Famille de Colette

Je me souviens très bien de cette jolie femme aux yeux rieurs et au regard lumineux.
Quel beau parcours de vie.....et une vie bien remplie.....
Le Soleil continu de briller dans le jardin des souvenirs.
Sincères condoléances à tous

Line Moreau, le 6 novembre 2020

Famille Paradis-Larochelle

Une maison, un sourire et un regard ouverts, sans jugement. Une voix, un rire, une énergie accueillante et bienveillante. Inoubliable. J'ai connu Colette et la famille grâce à mon ami de, et pour toujours, Pierre-Étienne.

Ne serait-ce que pour cette amitié, j'en serai toujours reconnaissant à ses parents! Nous étions, littéralement, voisins, à Sillery. Pierre-Étienne et moi devions à peine avoir 10-11 ans. À travers lui, Alexis, Xavier, Éloise, je découvrais une famille inspirante, à plusieurs niveaux : curiosité, culture, confiance. Ancre Colette en était, je crois. Et à travers ses influences sur les autres, aux multiples horizons, continuera certainement, d'en être.

Yann Fortier , le 6 novembre 2020

toute la famille

Mes sympathies de l'autre côté de l'océan..... une femme extraordinaire toujours pleine d'énergie.

Ann Seguin, le 6 novembre 2020

La famille Larochelle et Paradis.

Je vous transmets mes plus sincères condoléances à toute la famille.

Jeannine Larose C amiré, le 6 novembre 2020

Michel et les enfants

C'est avec stupéfaction et tristesse que nous avons appris le décès de Colette. Colette était une femme attachante et généreuse que nous avons connue lorsque nos filles sont devenues de bonnes copines dès le début du primaire. J'ai par la suite eu à nouveau
l'occasion de rencontrer Colette alors qu'elle est venue se joindre à notre groupe de professeurs au Collège Garneau. Les beaux et nombreux souvenirs restent .Nous vous offrons nos plus sincères condoléances . Nos pensées sont avec vous !

Joane Lessard et Yves Choquette, le 7 novembre 2020

Michel, Pierre-Étienne, Alexis, Xavier et Éloïse

Même si la mort fait partie de nos vies, elle n'est jamais facile à vivre ni à accepter, surtout lorsqu'il s'agit de notre mère. Je vous souhaite mes plus sincères condoléances. Seul le temps apaisera votre peine mais vous ne l'oublierai jamais, Collette sera toujours présente. Je pense à vous tous très fort. En espérant vous revoir bientôt.

Anne-Catherine, le 7 novembre 2020

toi Michel et à toute ta chère famille

Michel,

J'ai rencontré cet été Colette. Au bord du fleuve, sur la plage Jacques-Cartier. Toujours

aussi belle et gracieuse. Nous avons parlé longuement. Je l'ai trouvée paisible et sereine.

D'une lucidité joyeuse. Parlant des ses amours : de toi et de chaque membre de sa

famille.Je l'ai sentie merveilleusement en paix. Je garde de Colette, ma collègue

d'Histoire de l'Art à l'Université Laval, le souvenir d'une très belle femme, belle au-dehors

et en dedans. Elégante et gracieuse. Joyeuse et ouverte sur les autres. Avec ses grands

yeux de biche . Douce , forte et pleine de bonté.

"Merci Colette pour cette rencontre de cet été.Ton âme sereine a dû s'envoler

doucement vers Dieu, là où nous te retrouverons un jour. Merci pour ta bienveillance

envers Jean-Pierre et moi et ma petite famille maintenant en Pologne."

A toi Michel , à chacun des membres de ta famille, avec mon mari Jean-Pierre, toute

ma tendresse. Et notre prière dans ces moments diffiçiles.

Avec plein d'amour

Isabelle Lemieux-Lefebvre

Isabelle Lemieux, le 7 novembre 2020

Colette Larochelle

Avec une grande tristesse que Colette est partie .
Femme de cœur, mère exceptionnelle tu seras pour nous tous une grande dame
À Michel et les enfants nous pensons à vous très fort
Marie,Marilène,Catherine Dussault

Marie Dusssult, le 7 novembre 2020

La famille Paradis-Larochelle

La perte d'un être cher est toujours d'une grande tristesse.
Nous vous offrons mon épouse et moi nos plus sincères condoléances.

Réal Camiré, le 7 novembre 2020

Michel Paradis et la famille

C'est avec émotion et tristesse que nous avons appris le décès de Colette. Nous en garderons le souvenir d'une personne attachante, chaleureuse, attentionnée. Il était si facile de l'aimer et l'apprécier.
Michel, les enfants et les membres des familles Larochelle et Paradis, nous vous offrons nos plus sincères condoléances.
Diane Lapointe, Louis Morissette

Diane Lapointe, le 8 novembre 2020

Françoise Larochelle

Mes plus sincères condoléances à toute la famille de Mme Larochelle et en particulier à sa soeur Françoise. Je suis en pensée avec toi lors de cette épreuve.

Claire Tardif, le 8 novembre 2020

À Michel et aux membres de la famille,

Quelle triste nouvelle d'apprendre le départ de Colette! À chacune de nos rencontres depuis nos études en Histoire de l'art à l'université, Colette aura été pour nous un rayon de soleil, brillant par son intelligence, sa beauté et son sourire. C'était une femme de coeur et une mère attentionnée qui nous parlait de ses enfants avec tellement d'enthousiasme et d'amour.
Nous en garderons toujours un souvenir lumineux. Toutes nos sympathies à toi Michel et aux membres de la famille.

Marie France Tremblay et Pierre Filteau

Pierre Filteau, le 9 novembre 2020

Famille Larochelle

Mes plus sincères condoléances à toi Jacinthe ainsi qu'à toute ta famille

Patrice Blais, le 9 novembre 2020

Michel

Très cher Michel,
Nous vous aimions depuis si longtemps ; le décès de Colette nous bouleverse.
À toi et à tes enfants, nous vous disons toute notre affection et notre solidarité durant cette épreuve et cette peine, qui ne disparaitra jamais ; puisse-t-elle s'atténuer !
Vincent et Marie-Antoinette

Vincent Gerardin, le 10 novembre 2020

Pierre Étienne paradis et sa familles

La vie est pleine de surprises parmi tant d’autres la disparition d’un être chère ...
Certes elle est partie sinon elle vit encore et vivra pour toujours dans nos cœurs cette femme de bon cœur

BENIC , le 11 novembre 2020

À la famille Larochelle et Paradis

Bonjour,nous apprenons avec tristesse le décès de notre cousine Colette.Nous aimerions vous offrir nos plus sincères condoléances.Nos pensées positives vous accompagnent durant cette période douloureuse.Bon courage pour le futur.
Paule et Raynald

Raynald Desrosiers,Paule Bedard, le 12 novembre 2020

Michel Paradis et toute la famille Larochelle

Nous vous transmettons nos plus sincères condoléances pour le décès de Colette.
Nous gardons un très bon souvenir de sa belle personnalité.

Nous sommes de tout cœur avec vous tous et vous souhaitons bon courage.

De la famille de Denise et René Bédard, cousins et cousines.

La famille Bédard , le 12 novembre 2020

À la famille et plus particulièrement au Père Larochelle et à sa soeur Monique

Je pense à Colette et à vous...
Mes plus sincères condoléances.

Édith Lessard, le 13 novembre 2020

Yvette Larochelle et sa famille

C’est avec tristesse que j’ai appris le décès de Colette.
En lisant les messages de sympathie que votre famille a reçus j’ai reconnue Collette que j’ai connue comme élève au couvent de St- Agapit où enseignaient les Sœurs de Notre-Dame du Perpétuel Secours.
Mes pensées vont à toi, Yvette et à toute ta famille en ces moments difficiles.
Yvette Dumont

Yvette Dumont, le 15 novembre 2020

Michel Paradis et sa famille (référence Colette Larochelle)

J'ai eu la chance de connaître une personne exceptionnelle, aimante et attachante. Merci à la vie pour ce magnifique cadeau qui m'a permis de partager des moments heureux avec Colette.
À Michel et à toute la famille, recevez mes plus sincères condoléances. Bon courage à vous pour vous permettre de traverser une si grande épreuve.
Avec tout mon amour,

Monique Tremblay

Monique Tremblay, le 15 novembre 2020

A la famille de Colette

J’ai connu Colette à l’Université Laval où nous suivions des cours d’anglais. Très vite nous sommes devenues collègues de classe puis, avec le temps, amies. Cette amitié tardive à fait notre bonheur lors de chaque rencontre que nous avions au point où nous avons décidé à quatre, de prendre des cours privés d’anglais. Que de beaux moments nous avons eu lors de nos conversations, des rires, des sourires et toujours nous avions hâte au cours suivant, l’anglais étant devenu presque secondaire à nos rencontres amicales. Colette était notre rayon de soleil et elle nous a toujours épatées avec sa vaste connaissance de l’histoire de l’art. Colette tu nous manqueras, tu me manqueras.
Recevez, toute la famille, toutes mes sincères condoléances.
Françoise Dulong

Françoise Dulong, le 15 novembre 2020

La famille de Colette

J'ai eu la chance de côtoyer Colette ces dernières années par le biais de nos cours d'anglais. Au fil du temps, la nature de nos échanges nous a permis de développer complicité et amitié. Par sa culture, son ouverture d'esprit, sa fantaisie et sa chaleur, elle a grandement contribué à cimenter cette amitié.
La qualité de sa présence me manquera.
J'offre mes sympathies à son mari, ses enfants et sa grande famille.

Nicole Thériault, le 17 novembre 2020

Michel

Bonjour Michel,
Récemment j'ai appris la triste nouvelle du décès de Colette ton épouse, femme d'exception selon les nombreux témoignages, pour ses grandes qualités personnelles et professionnelles. Dommage que la maladie vous ait ravi de belles années de bonheur.
Mes sincères condoléances à toi et à tes enfants.
Je te souhaite bon courage et le réconfort de tes proches.
Sincèrement,
Johanne

Johanne Trépanier, le 12 décembre 2020

Aux membres de la famille, aux amis & connaissances

De tout cœur avec vous tous et toutes! Colette, femme d’exception, grande dame ouverte au monde en mouvement , passionnée d’histoire de l’art! J’ai eu la chance d’avoir étudié avec Colette et le privilège de partager quelques bons moment en sa compagnie! Moments de grâce! Au revoir chère Colette!
Annette Viel

Annette Viel , le 24 février 2021

La famille de notre chère Colette

Chère Colette,

Je garderai le souvenir d’une dame charismatique rassembleuse malgré cette grande discrétion et attitude réservée.

Mme Colette était juste à l’égard de tous ses étudiant(e)s et une professeure investie. À aucune occasion j’ai entendu un étudiant arrivé en classe se plaignant de l’heure du cours ni de l’ampleur de la matière.
Elle pouffait humblement de rire en nous voyant courir à notre place en silence dès son arrivée à la porte de la classe. Il y avait une douceur et un grand respect à son égard on l’écoutait tous sans une parole en arrière plan dans toute la durée de mes études jusqu’à ma graduation universitaire j’ai n’ai jamais revécu cette atmosphère. Si nous devions manquer un cours il fallait être dans l’obligation et ce n’était pas sans regret.

Elle adorait sa matière et elle était contemplative et même bouleversée par la beauté des sites et œuvres qu’elle nous faisait découvrir ou mieux connaître non seulement l’histoire de l’art, l’histoire en général mais aussi forger notre compréhension du monde.

Elle insistait sur le fait que nous devions tous continuer à apprendre et nous disait à quel point il était impératif que nous devions être indépendants financièrement, libres de nos propres décisions et de ne pas tolérer les manques de respect envers nous, et ce, plus particulièrement nous les étudiantes. Elle a fondue en larmes le matin de la commémoration de la tragédie de la Polytechnique et la minute de silence qui nous a paru une éternité. Cette fois le silence en classe fut lourd et douloureux à porter...

Assister à ses cours était non seulement un moment d’apprentissage mais d’accalmie voire de répit dans cette période troublante où mon père souffrait d’un cancer elle fut pour moi rassurante et de par ses attitudes bienveillantes elle savait lire les gens telle une « vieille âme ». Lors des derniers cours on pouvait lire une certaine tristesse sur nos visages d’avoir complété notre cours. Il y a eu une vague d’applaudissements en guise de remerciement. Elle fut émue, les larmes aux yeux elle nous a dit avec une voix faible que nous allions la faire pleurer....

Colette sache que j’ai , toujours, eu une pensée particulière pour toi depuis les années collégiales et espéré que la vie soit bonne et empreinte de douceur pour toi et tes proches, et ce, à ton image. J’ai cherché Colette via les réseaux sociaux sans toutefois la retrouver j’aurais aimé pouvoir lui dire merci et que son passage dans ma vie a fait de moi une meilleure aidante capable de voir son père partir sans s’effondrer.

Mes sincères condoléances à tous ses proches et particulièrement à son époux et ses enfants et je regrette qu’elle n’ait pas eu la possibilité de partager vos vies encore plusieurs et belles années.
Sincèrement en toute amitié.


Que mon soutien
réchauffe votre coeur
Sylvie Poirier, le 29 mai 2021

Sylvie Poirier

Ton message nous est parvenu grâce à la vigilance de notre fille Éloïse.Je peux te dire qu’il nous a profondément touché par sa sincérité et ses nombreux petits détails évocateurs de notre belle Colette.
Merci beaucoup.
PS Il me ferait plaisir de te parler 418 682 57. 88

Michel son époux , le 6 octobre 2021

Toute la famille

Je vous porte dans mon coeur depuis toujours super famille de la rue des Hospitalière. Le sourire de Colette et les bons moments avec vous sont imprimés dans cette mémoire de la vie que je porte.

Je vous salue!

Mathieu Roy, le 8 septembre 2022

Écrivez votre message de sympathie

  • En savoir plus En cette période de confinement, nous sommes conscients que les personnes en deuil ne reçoivent pas tout le soutien dont elles ont besoin. Exprimez votre soutien symboliquement. Soyez près d'eux différemment !
  • Que mon soutien réchauffe votre coeur
  • GRATUIT
  • Sélectionner
  • En savoir plus Par le programme Héritage, nous visons à léguer un environnement plus sain en plantant des arbres. Lire plus
  • Un arbre est planté à la mémoire du défunt
  • 15 $ + tx
  • Sélectionner

Votre message sera publié ci-dessus.

Fondation de la Maison Michel-Sarrazin Faites un don
Vous habitez à l'extérieur de la région et vous assisterez aux funérailles ? Réservez un hôtel