Malouin Naud, Émilienne

Partagez cet avis

MALOUIN NAUD, Émilienne

1924 - 2019

Au Centre d'hébergement Saint-Augustin, le 23 novembre 2019, à l’âge de 95 ans et 3 mois, est décédée dame Émilienne Naud Malouin, épouse de feu Fernand Malouin. Elle demeurait à Charlesbourg. 

La famille recevra les condoléances à la

Coopérative funéraire des Deux Rives
Centre funéraire St-Charles
1420, boulevard Wilfrid-Hamel, G1N 3Y3

le vendredi 13 décembre de 16 h à 17 h 30 et de 19 h à 21 h 30, de même que le samedi 14 décembre, jour des funérailles, de 9 h à 10 h 30. Le service religieux sera célébré ce même jour à 11 h en l’église catholique Sainte-Angèle-de-Saint-Malo (275, rue Marie-de-l 'Incarnation, Québec (Qc) G1N 3G5) et de là au cimetière St-Charles (partie du cimetière située au sud de la rue St-Vallier Ouest).

Ce 23 novembre, Emilienne a rejoint feu son époux bien aimé Fernand, son frère feu André Naud et sa soeur feu Pierrette Savard.

Elle laisse dans le deuil ses enfants: Pierre (Josée Turcotte), Johanne (Jacques Auger), Chantal (Claude Martel), Judith, Julie (Marc Desrosiers); sa soeur Noëlla (feu Louis Payeur); ses petits-enfants: Dany (Bruno Nadeau) et Frédérick (Clarissa Bégin), Audrey (François Bérubé) et Laurence (Michael Plante), Geneviève (Alexandre Lemay) et Nicolas, Émilie (François Couture) et Kevin (Émilie Désilets); ses belles-sœurs: Carmen (feu André Naud), Michèle Lamontagne (feu Jean Malouin), Thérèse Malouin (feu André Dussault), Madeleine Baronet (feu Robert Malouin); ses beaux-frères: Frank (Juliette Lachance) et Claude (feu Rose Bureau); ses arrière-petits-enfants : Jason et Kimberley, Alicia (Olivier Bilodeau), Maïla et Étienne, Juliette et Léo; ses nièces, neveux et autres parents des familles Malouin, Côté, Naud, Savard, Boucher, Dussault et Biron; de nombreux et fidèles ami(e)s ainsi que plusieurs proches dont Robert Lepage, Bernard Boutin et Gilles Portelance.

Les enfants de dame Émilienne tiennent à remercier le personnel du Centre d'hébergement Saint-Augustin (2135, rue de la Terrasse-Cadieux, Québec (Qc) G1C 1Z2) pour leur dévouement, leur chaleur humaine, leur sensibilité et la qualité des soins offerts à leur mère depuis le mois de mai 2017.

Les marques de sympathie peuvent prendre la forme d’offrandes de messes ou de dons à la société Parkinson Québec (245, rue Soumande, bureau # 218, Québec (Qc). Site web : www.prqca.ca. Des formulaires seront disponibles sur place.

Pour renseignements :

Coopérative funéraire des Deux Rives
Téléphone : 418 688-2411 ou 1 888 688-2411
Télécopieur : 418 688-2414
Pour l’envoi de messages de sympathie :
www.coopfuneraire2rives.com

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot. Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

11 messages reçus

Johanne Malouin

Que ce message t'apporte le témoignage d'une sympathie profonde et sincère.

Vivianne Turcotte, le 29 novembre 2019

Johanne Malouin

Je pense à toi en cette période difficile. Je souhaite que tous les bons souvenirs te réconforteront

Martine Jobin, le 29 novembre 2019

A toute la famille Malouin

Que de beaux souvenirs de votre mère . Une femme douce qui parlait calmement sans élever la voix. J'ai toujours aimé votre maman et elle faisait partie de nos vies et de celle de ma mère qui a un grand chagrin du départ de son amie de toujours . Je pense à vous tous en ces jours difficiles et Émilienne saura veiller sur chacun de vous comme elle l'a toujours fait.
Elle repose en paix dans un monde meilleur
Bon courage à tous

Johanne Gasseau et Adrienne Gasseau, le 29 novembre 2019

A toute la famille Malouin

Nos plus sincères condoléances. Comment oublier toutes ses attentions et délicatesses, qu'elle offrait si généreusement. J'ai encore en mémoire ces merveilleuses soirées à jouer au Rummy ou aux cartes, dans la cuisine. Il y régnait un plaisir d'être simplement ensemble, de rire et de partager ces précieux moments. Permettez-moi de partager à toute la famille, cet extrait du poème Lorsque je serai mort d'Albert Lozeau :
«Lorsque je serai mort, – puisqu’il nous faut mourir, –
Mon âme reviendra sur la terre souffrir
Avec vous, que l’exil ténébreux enlinceule,
Afin qu’en votre nuit vous ne soyez pas seule.
J’ai trop souvent pleuré vos chagrins ici-bas,
Pour que de l’infini je ne descende pas
Reprendre cette grave et fidèle habitude
D’essuyer vos beaux yeux battus de lassitude.
Vous ne sentirez rien de moi, que mon esprit
Posant sur votre cœur longtemps endolori,
Comme un oiseau de paix ayant fermé ses ailes,
La douceur qui lui vient des choses éternelles.
J’étirai ma demeure en vous ; nous serons deux
Qui, par la même bouche et par les mêmes yeux,
Demanderons l’oubli des maux de cette terre
Et nous regarderons, muets, dans le mystère.
Plus qu’avant, nuit et jour, je vous assisterai.
En m’éloignant, le temps n’aura pas séparé
Mon âme de votre âme adorablement triste,
Et vous sentirez mieux qu’en vous-même j’existe. »
- Albert Lozeau, Le miroir des jours - Le cœur et les lèvres.

La famille Portelance, le 30 novembre 2019

Johanne malouin

Nos sincères condoléances Johanne.
Marthe et Yvan.

Marthe Auger, le 2 décembre 2019

Chantal et Claude et Johanne et Jacques

Mes sincères condoléances, vous quatre que je connais plus personnellement ainsi qu'à tes filles Chantal, Audrey et Laurence, que j'ai côtoyées dès leur plus jeune âge.

J'espère que je serai en mesure de vous offrir personnellement toute ma sympathie.

Hélène

Hélène Long, le 4 décembre 2019

Toute la famille de Madame Naud

Mon frère et moi tenons à vous souhaiter nos plus sincères condoléances. Nous avons eu le plaisir de côtoyer votre mère ainsi que votre famille pendant les années partagées avec notre mère Lucie au centre Saint-Augustin.

Véronique et Pierre-Paul Alain

Véronique , le 7 décembre 2019

Chantal Malouin et toute la famille

Nos plus sincères condoléances pour le départ de votre mère.

Micheline Vennes et Alain Morisset, le 7 décembre 2019

Chantal Malouin et toute la famille

Nous sommes de tout coeur avec vous durant cette triste période.

Huguette LeBel et Denis Morisset, le 7 décembre 2019

Les jumelles, Julie et Judith, mes amies d'enfance, leurs deux soeurs, Chantal et Johanne et leur frère, Pierre.

Mes plus sincères condoléances à toute la famille Malouin. Notre voisine de très longue durée, votre mère Mme Malouin, était une femme extraordinairement dévouée qui a bien élevée tous ses enfants. Je conserve toujours en moi le lointain souvenir que ma mère, mal prise, avait demandé à votre mère de me garder un jeudi soir; je n'avais que cinq ans. Pour que je m'en souvienne, il fallait bien que vos parents aient fait quelque chose de spéciale pour moi. J'avais été très gâté avec des super bons biscuits et verres de lait. J'imagine que nous n'avions pas ces sortes de biscuits à la maison. Mais ça m'a frappé. Pauvre eux, ils n'avaient pas assez de fournir leur grande famille que ta mère et ton père avait dû se taper d'amuser toute la soirée un jeune enfant dans leur maison toujours très chaleureuse. Je garde les plus beaux des souvenirs de votre mère qui est maintenant partit retrouvée son très chère époux, Fernand. Ce couple inséparable était un GRAND AMOUR dont on voit rarement aujourd'hui. «Dans le ciel, plus de problème, Dieu réunit ceux qui s'aiment!» (L'hymne à l'amour de Édith Piaf)

Alain Déchène, le 10 décembre 2019

Johanne Malouin

Mes sincères condoléances à toi et à la famille.

Nicole Roberge, le 11 décembre 2019

Partagez cet avis

Vous habitez à l'extérieur de la région et vous assisterez aux funérailles ? Réservez un hôtel