Gravel Thibault, Gertrude

Partagez cet avis

GRAVEL THIBAULT, Gertrude

1926 - 2020

Le 3 septembre 2020, au CHSLD de Sainte-Anne de Beaupré est décédée Gertrude Gravel, 93 ans, une personne remarquable, avec de belles valeurs familiales. Elle fut généreuse et attentionnée pour ses parents Marie-Rose et Rock, présente pour ses frères Robert, Jean, Gaston, Jacques et sa soeur Pauline, tous décédés, également d'une sincère complicité avec sa belle-soeur Gilberte, décédée en 2019. Très attentionnée pour son fils Mario, elle fut d'une belle présence et d'une grande complicité pour son petit-fils adoré William-Phillip. Son époux Léger Thibault décédé, trop jeune en 1978, lui précéda.

Au travail, elle fut d'une compétence remarquable tant au niveau privé au début de sa carrière qu'au Ministère du Tourisme où elle termina sa feuille de route professionnelle.

Grande adepte des mots croisés, joueuse de quilles, de cartes, de pétanque, excellente en comptabilité, ricaneuse, attentive à vos besoins, Gertrude a eu une vie bien remplie dans sa maison de Duberger.

Nous tenons à souligner l'immense professionnalisme et la grande compassion du personnel, secteur Deux Côtes du CHSLD Sainte-Anne de Beaupré, Nancy Tremblay, Caroline Kockuyt, Marie-Josée Minville et tout votre équipe Merci! Merci !

Un service religieux sera célébré, le vendredi 2 octobre 2020 à 11 h en l'église Notre-Dame-de-L'Annonciation, 1625, rue Notre-Dame, L’Ancienne-Lorette. 


1 message reçu

Mario

J’ai appris avec tristesse, le décès de ta mère. Je désire t’offrir mes plus sincères condoléances. J’ai travaillé avec elle au service de la publicité au Tourisme en 1979. C’est grâce à elle que je me suis retrouvée aux communications lors de la fusion avec le Loisir, Chasse et Pêche. Et c’est grâce à elle si je suis retournée aux études en communications par la suite. Ta mère était une femme remarquable, généreuse et de bons conseils pour la jeune fille que j’étais et qui débutait sa carrière. Je suis allée souvent la voir à sa maison de Duberger ainsi qu’au magasin de la 3e avenue. Mario, nous nous sommes déjà rencontrés à sa maison de Duberger. Par la suite, le temps est passé et nous nous sommes perdues de vue. Toutefois, je pensais souvent à elle lorsque je passais à Duberger. On ne peut pas oublier une personne comme elle, je n’ai que de bons souvenirs. Je suis de tout cœur avec toi. Bon courage Mario.

Paule Saillant, le 17 septembre 2020

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Votre message sera publié ci-dessus.

Partagez cet avis