Naud, Jacinthe - Avis de décès | Coopérative funéraire des Deux Rives

Naud, Jacinthe

NAUD, Jacinthe

1953 - 2024

À l’Hôpital Laval (IUCPQ), le 2 juillet 2024, à l’âge de 71 ans, est décédée madame Jacinthe Naud, épouse de monsieur Denis Arsenault, fille de feu madame Thérèse Thibault et de feu monsieur Gaétan Naud. Elle demeurait à Québec.

La famille recevra les condoléances, en présence des cendres, le samedi 24 août 2024 à compter de 13 h, au

Mausolée Marie-de-l’Incarnation du cimetière Saint-Charles (1460, boulevard Hamel, Québec)

où suivra une liturgie à 14 h. Ses cendres seront ensuite déposées au même endroit.

Outre son époux, elle laisse dans le deuil, ses frères : feu Jean-Pierre Naud (feu Carmen Couillard), Michel Naud (Josette Hébert), Serge Naud (Nathalie Richard); le fils de son époux, Jannick (Isabelle Fluet); ses petits-enfants Jade et Alexis; ses beaux-frères et belles-sœurs de la famille Arsenault : feu Jean-Yves (feu Aurore Caron), Jacques (Colette Avoine), Yvon, Mariette, Céline et Christian (Suzie Lebrun); sa tante Françoise Thibault (feu Claude Laforest) ainsi que plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines, autres parents et de nombreux ami(e)s.

La famille tient à remercier tout le personnel de l’Hôpital Laval pour les bons soins prodigués.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la

Fondation des maladies du coeur et de l'AVC
Tél. : 418 682-6387
www.coeuretavc.ca

ou par l’offrande de messes.

Des formulaires seront disponibles sur place.


10 messages reçus

Jacinthe Naud

Mon amie, repose en paix ton parcourt dans cette vie a été parsemé que de souffrance, tu a été un amie et un exemple de force de caractère pour moi et Liliane, tu sera toujours présente dans nos coeurs.


Que mon soutien
réchauffe votre coeur
Marcel Fortier et liliane robitaille, le 10 juillet 2024

Jacinthe Naud

À ma grande soeur de coeur Jacinthe, merci pour les fous rires et pour toute la joie que nous avons partagée : c'est pour l'éternité...ta p'tite soeur de coeur. Je sympathise avec tous ceux qui l'ont aimée. Sylvie

Sylvie Germain, le 10 juillet 2024

Ma marraine

Chère marraine, il n'y a pas de mots qui peuvent décrire les maux que me fait ressentir ta perte soudaine dans ce monde.
Si tu savais comme je t'aime et à quel point je suis fière que tu aies été ma marraine. (Tu le sera pour toujours)
J'adorais te voir peinturer et voir tes chefs d'oeuvre, la pomme n'est pas tombé bien loin de l'arbre en devenant moi-même une artiste (photographe).
J'adorais quand on discutait d'astrologie, de tarot.
Nos soupers en famille, nos soirées autours de la table à jouer aux cartes ou dans le gazebo que mononcle Denis avait construit de ses propres mains (tu aimais tant passé du temps à cet endroit).
Je me souviendrai toujours des belles cartes d'anniversaire animées que tu aimais confectionner.
Tu es, et sera à jamais, le meilleur exemple de force, de courage et de résilience que je connaisse.
Du plus loin que je me souvienne, tu as toujours été une combattante. Les médecins te surnommaient même "la miraculée". À chaque fois, tu surmontait tout.
C'est peut-être pour cette raison que je suis autant sous le choc aujourd'hui. Mon cerveau à du mal à assimiler que tu sois partie pour toujours. À tout jamais.
Que je ne pourrai plus jamais entendre ton rire si franc qui faisait du bien à l'âme. Que je ne pourrai plus me pencher pour te serrer dans mes bras, mettre ma main sur ta main, te donner des bisous sur tes petites joues. J'ai du mal à y croire.
Maintenant que ton coeur a cesser de battre et que ta magnifique âme a quitter ton corps meurtri, tu peux maintenant te reposer. Sans souffrance, sans contrainte.

J'espère que c'est beau où tu es. Que c'est rempli de douceur, d'amour, de paix et de tendresse. J'espère que tu peux passer des heures à gambader sur le bord de la mer au coucher du soleil. J'espère que tu manges des bons repas sans aucune restriction et médicaments accompagné de grand-maman Naud, Grand-maman Richard, matante Carmen, Mononcle Jean-Pierre. J'espère que tu caline Snoopy et que tu lui lance beaucoup la balle.
Stp, donne leurs un gros câlin de ma part, dit leur que je les aimes fort et qu'il me manque tellement.

Merci d'avoir été la meilleure marraine que j'aurais pu avoir.

Merci d'avoir été un si bel exemple pour moi mais également pour, je dirais, une centaine d'autres humains (Et je n'exagère même pas).

Merci de m'avoir sans cesse encouragée dans toutes les sphères de ma vie. Que ce soit pour tout les beaux commentaires que tu me laissait sous mes publications de ma page de photographe professionnelle et que tu me parlais à chaque fois qu'on se voyaient. Que ce soit dans ma vie amoureuse, dans ma santé, dans tout. Tu as toujours été une présence très importante pour moi!

Merci d'avoir été une merveilleuse femme pour mon oncle Denis, ton ange. Je suis extrêmement reconnaissante que la vie ait mis cet homme fort, résilient, patient sur ton chemin. Tu n'aurais jamais pu trouvé mieux, j'en suis persuadée.

Merci d'avoir été une fille extraordinaire pour ma grand-maman d'amour. De lui avoir fait une place chez mononcle et toi pour un peu plus que sa dernière décennie parmis nous.

Merci d'avoir été une soeur présente et rempli de tendresse pour tes trois frères, mais également pour tes belles-soeurs.

Merci d'avoir été la meilleure tante pour toutes tes nièces et tes neveux. N'ayant pas d'enfant, tu nous prenait tous et chacun comme tes enfants. C'était un plaisir pour nous! Tu aurais été une maman extraordinaire.

J'ai pris le temps d'écrire ce long texte ce soir, car j'ai le cœur gros. Je sais aussi que tu aimais beaucoup me lire lorsque je publiais des publications. Tu trouvais dont que j'écrivais bien. Alors j'écris pour te rendre hommage et parce que j'ose croire que d'où tu es, tu liras ces belles ligne.

Tout ces beaux mots, c'est pour toi ma marraine. Accueil tout de ce texte car il vient du plus profond de mon cœur ️

Veille sur mon oncle, ton cher mari qui a été un vrai ange sur terre durant toutes ces années. Je te promets qu'on ne le laissera pas seul, il sera bien entouré et accompagné.

Veille sur tes deux petits frères (et leurs conjointe) qui te porteront à tout jamais dans leurs cœurs.

Veille sur tes enfants de cœurs (tes neveux/nièces).

Veille sur mon mari, nos futurs enfants et moi ma marraine d'amour. Envoie nous de la douceur et plein d'amour pour alléger nos coeur lourd du moment.

Je t'aime à tout jamais

Ta fieule, Alyssa ️


Que mon soutien
réchauffe votre coeur
Alyssa Naud (ta fieule), le 11 juillet 2024

Toute la famille

Nos sincères condoléances et bon courage dans cette épreuve.

Claude Richard et Jacinthe Tremblay , le 11 juillet 2024

Denis et ainsi que toute la famille

Toutes mes plus sincères sympathies a Denis et toute la famille

Christine Delisle, le 11 juillet 2024

à toi Jacinthe mon amie

on a passer une partie de notre adolescente ensemble à Donnacona , deux amies qui était très différente mais qui savait se respecter , la vie nous a séparé pendant presque 35 ans puis un jour on se retrouve dans des circonstances spéciale . quel bonheur ...on échange nos email et voilà que l'AMITIÉ est de retour et en plus fort , on c'est écrit nos joies nos peines nos peurs et mêmes quelques secrets on ses confiée l'une à l'autre comme des GRANDES AMIES , que je suis contente de t'avoir retrouver , mais voilà que pendant que je t'écrivais je recois une message de Denis pour me dire que tu es à hôpital pour un problème cardiaque alors je prie pour toi mais au fond de moi je sens mon coeur battre plus fort et j'ai peur pour toi ......quelques jours plus tard j'apprend par Nathalie que tu nous a quitté ......j'ai pleurer .... mais aussi contente car tes souffrances sont terminer ......Jacinthe tu es la femme la plus courageuse que j'ai connue tu t'es battues pour vivre pour continuer a AIMER ton monde , maintenant que tu es de l'autre coté je peux assurer ( que tu as sûrement passer ton diplôme de doctorat et que tu n'es plus en maternelle ) Pour moi tu fais partie des grandes . Denis Michel et Serge je vois envoie pleins d'AMOUR et à tous ceux et celles qui l'on connue et aimer bon courage pour la suite . Et en terminant nos retrouvailles ont duré 9 mois ..... , trop court mais tellement intense .......merci la vie de l'avoir remise sur mon chemin on s'est retrouvé on s'est respecté et on s'est aimer . Bon voyage mon amie et chaque fois que je ferai du quadriporteur tu seras assise à coté de moi XOXO Dorothy Piché

Dorothy Piché, le 11 juillet 2024

À toi Denis et la famille

Mes sincères sympathies à toi Denis et à toute la famille. Mon amie Jacinthe était une femme forte, courageuse et si gentille. Elle aura toujours une place dans mon coeur.

Lorraine Delisle Gignac, le 11 juillet 2024

Oncle Denis

Cher oncle, j'ai toujours eu une très grande admiration et un énorme respect pour toi, et ce deuil me touche beaucoup même si on ne se voyait pas très souvent, le côté humain de tante Jacinthe était remarquable, son empathie et sa compassion pour les autres, sa douceur et sa simplicité, c'était une personne très réconfortante et adorable.
Mes souvenirs ne sont pas nombreux mais ils sont précieux. Mes plus sincères sympathies cher oncle, je t'aime et je vais venir te voir.
À bientôt !! Dom

Dominique Arsenault , le 15 juillet 2024

Denis, Michel, Serge et tous ceux et celles qui l'ont aimée...

Mes plus sincères condoléances à l'occasion du décès de Jacinthe...
J'ai connu Jacinthe dans les années 75 alors qu'elle était devenue ma voisine...
Bien appuyées sur la clôture de perches de cèdre qui séparait nos terrains, ce que nous en avons partagés des peines, des joies, des secrets, des inquiétudes...
Je l'ai suivie à travers toutes les étapes de sa vie, comme une mère protège son enfant, comme une soeur partage joies et chagrins et comme une amie accueille et soutient par son écoute et son réconfort...
J'ai admiré ce petit bout de femme tellement GRANDE, magnanime, résiliante et je n'oublierai jamais son éternel sourire qui cachait tant de douleurs...
Jacinthe vouait affection et amour à Denis qu'elle appelait, à juste titre, son ange;
elle était attachée à sa famille agrandie qu'elle chérissait; ses neveux et nièces étaient les enfants qu'elle n'avait pas eus... fidèle à ses ami(e)s, elle les accueillait à bras ouverts...
Jacinthe a défié les pronostiques des médecins; elle s'est battue en guerrière émérite et la gloire du vainqueur lui revient... elle s'est tenue debout, grandeur nature...
Ma peine est grande qu'elle nous aie quittés, mais après tant de souffrances sur tous les plans, elle a droit au repos éternel... Elle a pris le dernier train celui qui la conduit au bonheur sans fin. Et pour nous qui sommes encore à la gare, rien n'est plus vivant que le souvenir...
Gaétan s'unit à moi pour offrir nos plus sincères sympathies à toute la famille et à tous ceux qui l'ont aimée,
Denise Hardy


Que mon soutien
réchauffe votre coeur
Denise et Gaétan Hardy, le 16 juillet 2024

Oncle Denis

Mes condoléances les plus sincères, je suis de tout coeur avec toi et je t'envoie pleins d'amour et d'ondes positives pour t'aider à passer à travers ces moments difficiles. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas.

Jean-Francois , le 16 juillet 2024

Écrivez votre message de sympathie

  • En savoir plus En cette période de confinement, nous sommes conscients que les personnes en deuil ne reçoivent pas tout le soutien dont elles ont besoin. Exprimez votre soutien symboliquement. Soyez près d'eux différemment !
  • Que mon soutien réchauffe votre coeur
  • GRATUIT
  • Sélectionner
  • En savoir plus Par le programme Héritage, nous visons à léguer un environnement plus sain en plantant des arbres. Lire plus
  • Un arbre est planté à la mémoire du défunt
  • 15 $ + tx
    Plus d'informations
  • Sélectionner
Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessus.

Vous habitez à l'extérieur de la région et vous assisterez aux funérailles ? Réservez un hôtel