Côté Brochu, Louise

Partagez cet avis.

CÔTÉ BROCHU, Louise

1927 - 2020

À Lévis, le 25 décembre 2020, à l’âge de 93 ans et 10 mois, est décédée madame Louise Côté, épouse de feu monsieur Yves Brochu, fille de feu madame Rose Paquet et de feu monsieur J-Eugène Côté. 

Compte tenu des circonstances actuelles liées à la pandémie, les événements funéraires sont reportés à une date ultérieure.

Elle laisse dans le deuil ses enfants: Andrée (François Lamarre), feu Hélène, Claude (Glenda Thompson), Monique (Germain Marier), Michelle (Jacques Chassé), François (Emmanuelle Lacroix); ses treize petits-enfants et ses 11 arrière-petits-enfants. Elle était la soeur de: feu Lucien (feu Rita Émond), feu Paul (feu Yolande Beaulieu), feu Marc-André, feu Suzanne, feu Michel (Pierrette Maltais). Elle laisse également dans le deuil ses beaux-frères et ses belles-soeurs de la famille Brochu ainsi que plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines et ami(e)s.

La famille tient à remercier tout le personnel du Centre Paul-Gilbert pour les bons soins prodigués.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la fondation Gille Kègle.


3 messages reçus

Michelle

Bien chère Michelle,
Toutes mes plus sincères condoléances.
Il n’y a pas d’âge pour perdre sa maman. Toujours trop tôt!
Seul le temps remplacera le chagrin pour éventuellement faire place aux plus heureux souvenirs!
Maman vient ainsi de perdre sa grande amie!
RIP

Ann Papillon , le 12 janvier 2021

Tous les enfants,

Nous vous offrons nos plus sincères condoléances à vous tous ainsi que vos familles,
nous sommes de tout cœur avec vous.

André, Martin, Pierre et Sylvie Côté (feu Paul Côté), le 16 janvier 2021

À Andrée et sa fratrie

Bonjour à vous,

Je viens de lire le décès de votre maman. Quelle belle photo vous avez publiée pour l’honorer.
Elle a probablement rejoint ma maman Violet pour un brin de causette.
J’habite maintenant dans le Quartier Montcalm et je passe souvent devant la maison de votre enfance.
De bons souvenirs me rappellent à vous!
Votre mère était une personne que j’appréciais beaucoup et que j’ai côtoyée lorsqu’elle rendait visite à ma mère.
Malheureusement cette pandémie m’empêchera de vous revoir!
Mes meilleures pensées vous accompagnent,

Louise Marcoux, le 19 janvier 2021

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Votre message sera publié ci-dessus.

Partagez cet avis

Vous habitez à l'extérieur de la région et vous assisterez aux funérailles ? Réservez un hôtel