Côté, Lucille

Partagez cet avis

CÔTÉ, Lucille

1931 - 2020

À la Maison Legault, à Québec, le 18 juin 2020, à l’âge de 88 ans et 7 mois, est décédée madame Lucille Côté. Elle était la fille de feu Édouard Côté et de feu Yvonne Landry.

Elle laisse dans le deuil ses enfants: Louis (Josée Kirouac), Johanne (Jerry Cooperstein), Claire (Reynald Connelly), Marie (Jean Lambert) et Hélène Brunet (Uwe Neumann); ses petits-enfants: Charles (Valérie Tremblay), Dominique (Goldee Tabinas), Marie-Claude (Antoine Malenfant), Thomas, Sara, Anne-Sophie (Charles Malenfant), François, Félix (Stéphanie Prévost) et Élise Brunet, Stéphane et Isabelle Cooperstein, Satyavan Neumann; ses 17 arrière-petits-enfants; son frère Georges Côté (Huguette Boisvert), ses belles-sœurs Lucette Dussault et Jocelyne Hamel; ainsi que Alain Moreau et ses neveux et nièces.

Elle est allée rejoindre ses frères Raymond, Jean, Gérald et Maurice Côté.

La famille recevra les condoléances, en présence des cendres, à la

Coopérative funéraire des Deux Rives
Centre funéraire du Plateau
693, avenue
Nérée-Tremblay Québec (Québec)   G1N 4R8

le dimanche 12 juillet 2020, de 13 h 30 à 16 h 30. 

Un service religieux aura lieu le lundi 13 juillet 2020 à 11 h, en l’église Notre-Dame-de-Recouvrance (Vanier), au 260, avenue Bélanger, Québec. L’inhumation suivra au cimetière Notre-Dame-de-Belmont.

La famille tient à remercier tout le personnel de la Maison Legault pour leur dévouement et la qualité des soins prodigués.

Vos marques de sympathie peuvent se traduire par un don à cet organisme : Le Pignon Bleu / La Maison pour grandir. 270, Saint-Vallier Ouest, Québec (Québec) G1K 1K5. Tél.: 418 648-0598. Adresse électronique : info@pignonbleu.org.


8 messages reçus

Aux parents et amis de la défunte

Contrairement à ce qui a été annoncé, il n'est pas nécessaire d'être invité pour assister au service religieux. Les nouvelles règles liées à la pandémie rendent désormais possible la présence de 82 personnes (un couple compte pour une personne) en même temps dans l'église. Il faudra cependant s'inscrire sur un registre à l'entrée de l'église.

Louis Brunet, le 1 juillet 2020

La famille Côté-Brunet

Je suis triste d’apprendre le décès de cette si charmante dame, Mme Brunet, qui fût ma voisine sur Jean-Royer. Je ne l’ai pas connue beaucoup, mais j’aimais beaucoup aller faire à l’occasion «  un petit tour du bloc » avec elle et l’entendre parler de ses enfants avec beaucoup de tendresse, de ses petits-enfants avec qui elle entretenait une belle relation, et de son chalet au lac St-Joseph. C’était une femme jeune de coeur, énergique et très interessante. Je garde un excellent souvenir de cette belle Mme Brunet. J’offre mes plus profondes sympathies à la famille.
Suzanne Royer

Suzanne Royer, le 2 juillet 2020

Famille Côté Brunet

Mes plus sincères condoléances à l'occasion du décès de ma chère amie Lucille.
C'était une personne aux sentiments profonds, généreuse, accueillante et authentique.
Et pour citer Alexandre Dumas: " Ceux que nous avons aimés et perdus ne sont plus là où ils étaient mais ils sont partout et toujours où nous sommes"
Agathe Labrecque

Agathe Labrecque, le 7 juillet 2020

À la famille de Lucille

Toutes nos condoléances à la famille, aux enfants et aux petits-enfants que nous avons croisés lors de nos rencontres avec Lucille à son chalet.
C’est une grande tristesse d’apprendre sa mort.
Nos pensées vous accompagnent dans ces moments difficiles.
Que la paix soit avec vous, cette paix que Lucille appréciait et dont elle nous parlait lorsqu’elle déménageait dans son refuge au bord de l’eau, là où elle se permettait de parler à cœur ouvert.

Yves Therrien et Diane Plamondon, le 8 juillet 2020

La famille

Nos plus sincères condoléances à la famille de Lucille Côté.
Sommes dans l'impossibilité d'être présents physiquement.

Diane Laflamme et Jean Boivin, le 12 juillet 2020

La famille

Ne pouvant nous rendre au centre funéraire aujourd'hui, Michelle et moi tenons à t'offrir ainsi qu'à Huguette nos plus sincères condoléances.

Michel Boivin, le 12 juillet 2020

A mes cousines et cousins et toute la famille

C’est avec regret et émotion que j’ai appris dernièrement la triste nouvelle du décès de votre mère.

Une mère c’est très précieux pour chacun de nous.
J’ai appris le décès de tante Lucille, votre mère adorée.
Je vous transmets mes sincères sympathies.

«Vous n’oublierez jamais le visage de votre mère, le timbre de sa voix et l’éclat de son rire ... car ils vous rappelleront toujours sa présence et son amour.
Vous n’oublierez jamais ses grandes qualités humaines.
Vous n’oublierez jamais tous les agréables moments et magnifiques souvenirs partagés avec elle et ils allégeront , je l’espère, votre chagrin.»
Vous trouverez un grand réconfort dans la pensée que vous avez eu le bonheur et le privilège de partager une grande partie de votre vie et de multiples souvenirs avec votre maman et d’avoir pu profiter de sa présence et de son affection.
C’est tout ce qu’il faut garder en mémoire et qui vous apportera certainement du réconfort.
Ce sont des moments difficiles à accepter et je partage votre douleur.
Mes sincères condoléances à vous tous.

Andrée Brunet, le 14 juillet 2020

A mes cousines et cousins et toute la famille

C’est avec regret et émotion que j’ai appris dernièrement la triste nouvelle du décès de votre mère.

Une mère c’est très précieux pour chacun de nous.
J’ai appris le décès de tante Lucille, votre mère adorée.
Je vous transmets mes sincères sympathies.

«Vous n’oublierez jamais le visage de votre mère, le timbre de sa voix et l’éclat de son rire ... car ils vous rappelleront toujours sa présence et son amour.
Vous n’oublierez jamais ses grandes qualités humaines.
Vous n’oublierez jamais tous les agréables moments et magnifiques souvenirs partagés avec elle et ils allégeront , je l’espère, votre chagrin.»
Vous trouverez un grand réconfort dans la pensée que vous avez eu le bonheur et le privilège de partager une grande partie de votre vie et de multiples souvenirs avec votre maman et d’avoir pu profiter de sa présence et de son affection.
C’est tout ce qu’il faut garder en mémoire et qui vous apportera certainement du réconfort.
Ce sont des moments difficiles à accepter et je partage votre douleur.
Mes sincères condoléances à vous tous.

Andrée Brunet, le 14 juillet 2020

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Votre message sera publié ci-dessus.

Partagez cet avis

<<<<<<< HEAD ======= >>>>>>> G-0709-EmbedDiffusion