Aimeriez-vous découvrir
les avantages de devenir
membre de notre coopérative?

ACTIVITÉ COMMÉMORATIVE : NOËL SANS TOI le samedi 24 novembre à 19 h à la chapelle de l’Immaculée-Conception de la Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré

LALIBERTÉ, Serge

1946 - 2016

À l'hôpital Laval, le 29 avril 2016, à l’âge de 69 ans, est décédé monsieur Serge Laliberté, époux de madame Carole Boulay, fils de madame Fleurette Dorval et de monsieur Paul Laliberté. Il demeurait à Québec.

 

La famille recevra les condoléances, en présence des cendres, à la

 

Coopérative funéraire des Deux Rives
Centre funéraire du Plateau
693, avenue Nérée-Tremblay, Québec G1N 4R8
Informations : 418 688-2411
Envoi d'un message de sympathie
Télécopieur : 418 688-2414
www.coopfuneraire2rives.com  

le jeudi 25 août 2016 de 10 h à 12 h.   

 

Il laisse dans le deuil outre son épouse, sa fille Marie-Ève, sa belle-sœur Diane et ses frères et sœurs: Carole (Jacques Côté), Rock (Lily Robitaille), Louis (Manon Roy), Josée (feu Jacques Drolet) et Bruno (Martine Nollet); ainsi que ses neveux, nièces, cousins, cousines, parents et amis.

 

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec 2700, chemin des Quatre-Bourgeois, Québec, Québec Téléphone : 418 656-4999 Courriel : info@fondation-iucpq.org Site web : www.fondation-iucpq.org et Société de recherche sur le cancer 625, avenue du Président-Kennedy, Montréal (Qc) H3A 3S5. Téléphone : 1 866 343-2262 Courriel : info@src-crs.ca Site web : www.societederecherchesurlecancer.ca. Des formulaires seront disponibles sur place.

Partagez cet avis

Écrivez votre message de sympathie ou d'hommage

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.

Votre message sera publié ci-dessous.

48 messages reçus

Familles de Serge et Carole

En mon nom personnel, pour avoir vécu de nombreux moments intenses et agréables avec cet homme vrai et généreux, et au nom de l'ARCFXG (Association pour laquelle il a servi au sein du comité exécutif durant 3 ans), j'offre nos très sincères condoléances.

Paul Charlebois, le 3 août 2016

Serge Lalibertė

Mes sympathies accompagnent la famille et amis de Serge.

Jacques Pelletier, le 3 août 2016

Carole Boulay

Ma chère Carole, Toutes mes plus profondes sympathies.

Michel Leclerc, le 3 août 2016

Rock et Lili

C'est avec un sentiment de tristesse que je partage votre chagrin. Connaissant la famille Laliberté depuis plus de cinquante ans, c'est du fond du coeur que je vous offre mes condoléances ainsi qu'à toute votre famille. Je pense à vous Claire Lucchesi

Claire Lucchesi, le 3 août 2016

Carole Boulay

Bonjour Carole, Quelle aventure que la mort de son bien-aimé. Je te souhaite de tout coeur que tout se passe bien, enfin comme tu le désires. Je suis une enseignante du cegep Garneau. Nous nous sommes vues à des spectacles au Théâtre, sur la rue St-Joseph, et nous nous reconnaissions facilement. Mais je sais que ce moment est particulier, alors je suis avec toi et avec toute l'énergie positive que je puisse te donner. Bonne chance

Gaétane Drouin, le 3 août 2016

Madame Carole Boulay

Serge était un homme d'espérance qui a su donner à des milliers d'étudiants et étudiantes une lumière pour leur vie. Profondes sympathies à Carole et à toute sa famille. Jean-Paul Guérette.

Jean-Paul Guérette, le 4 août 2016

La famille de M. Serge Laliberté

Les membres du conseil d’administration et le personnel de la Société de recherche sur le cancer offrent à la famille de M. Serge Laliberté ses plus sincères condoléances. La Société remercie la famille d’avoir suggéré aux proches d’effectuer un don à la mémoire de M. Laliberté en soutien à la mission de la Société de recherche sur le cancer.

Société de recherche sur le cancer, le 4 août 2016

Serge Laliberté

Toutes mes sympathies à vous Carole que j'ai rencontré lors du déjeuner au club de golf en compagnie de Serge; Nous avons travaillé ensemble au cegep et il était toujours de bonne humeur et facile d'arrangement; un homme honnête et intègre, professionnel avec un sens de l'humour. Toutes mes sympathies à Roch dont je me souviens très bien pour toutes ses délicatesses à mon égards. Il est déjà dans mes prières et pour toutes la famille bon courage et bonne continuité.

France Reny, le 5 août 2016

La famille

Salut Serge! Tu es parti trop vite, vraiment. Mais on aura aimé travailler avec toi, passer du bon temps lors des soirées de nos réunions. Ta présence a été marquante, et ça personne ne peut nous l'enlever. Nos meilleures pensées sont pour Carole, ta fille bien-aimée et tous ceux que tu aimais. Merci de ta présence parmi nous et veille bien sur tes amours

Claude Maheux, le 7 août 2016

Carole Boulay

Ma chère Carole, j'ai eu le plaisir et l'honneur de travailler avec Serge; un homme d'une grande générosité qui avait à cœur la réussite et le bien-être des étudiants, un homme d'équipe dédié à son travail qui s'investissait généreusement mais surtout, je me souviendrai toujours de cet homme qui avait toujours de bons mots pour toi, des mots d'amour et de profondes affections. Mes plus sincères sympathies à toi et à ta famille.

Danielle Malboeuf, le 8 août 2016

Carole

Sa disparition rapide dans un moment aussi intense pour vous deux nous a laissé sans voix. Aujourd'hui, je désire exprimer mes plus sincères condoléances à toi et à toute ta famille. Je ne pourrai me rendre au salon mais mes pensées seront avec vous. Je te fais un câlin et j'espère te revoir bientôt

Andrée Vézina, le 8 août 2016

Famille de Serge Laliberté

Acceptez mes sincères condoléances pour le malheur qui vous afflige. Serge a été in collègue apprécié de tous et chacun lors de notre cours en Éducation physique à l'Université Laval. Je resasse d'heureux souvenirs. On dit que «Les morts ne sont vraiment morts que lorsque les vivants les ont oubliés».

BIBEAU Pierre, le 10 août 2016

Famille Serge Làiberté

Mes sympathies pour le décès de mon confrère d'etudes en education physique

Christine Perreault, le 10 août 2016

Carole Boulay

Chère Carole, Nous pensons à toi à tous les jours en ces moments difficiles. C'est avec beaucoup d'émotion que nous nous rappelons de Serge, le grand amour de ta vie. Nous nous rappelons de sa grande générosité, de son sens des responsabilités, de sa joie de vivre communicative, de sa précieuse amitié. La tristesse nous habite lorsque nous nous rappelons son décès. Mais nous ne l'oublierons jamais. Nous savons qu'au-delà du deuil de ton compagnon, tu dois aussi mener d'autres difficiles combats. Nous te souhaitons toute la chance possible et espérons que tu vas gagner ces combats. Tu peux compter sur nous pour t'appuyer si nous pouvons le faire. Renée et Gaston

Gaston Faucher, le 12 août 2016

Carole et Marie - Eve

Je suis très affectée par le départ subit de mon cher collègue d'université. Nous nous rencontrions à chaque conventum. Il va nous manquer énormément. Sincères condoléances à toute la famille. Lise Fortin

Lise Fortin, le 12 août 2016

Carole Boulay

Chère Carole, C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris le décès de Serge. Je ne pourrai être présente à la cérémonie qui lui rendra des hommages bien mérités mais je serai en pensée avec toi, Bruno et tous ceux qui l'ont aimé. Je vous offre sincèrement mes condoléances. Amicalement,

Colette Lessard, le 13 août 2016

Carole Boulay et Marie-Eve

Que la lumière divine vous accompagnent dans ses heures difficile , mes plus sincères sympathies a vous deux Édith Roussel

edith roussel, le 19 août 2016

Aux familles de Serge et Carole

Toutes mes sympathies aux familles éprouvées de Serge Laliberté et de Carole Boulay. Mes pensées vous accompagnent.

Marie Laure Ferland-Dorval, le 20 août 2016

Bruno & Famille Laliberté

Très cher Bruno, En ces heures difficiles nos pensées les meilleures t'accompagnent. Acceptes pour toi et pour tous les membres de ta famille, l'expression de nos plus sincères condoléances. Nous sommes de tout coeur avec vous tous. Bon courage... Brigitte et Jean-Marie

Brigitte et Jean-Marie Arsenault, le 22 août 2016

Carole Boulay

Ma Douce Amie, je sais sans aucun doute possible que Serge est toujours à tes côtés et qu'un jour vous serez à nouveau réunis. Votre amour est en le témoin. Mes pensées t'accompagnent dans cette nouvelle étape de ta vie. Je t'aime.

Diane Hainse, le 22 août 2016

Madame Boulay

Chère Madame Boulay, J'ai travaillé avec Serge quelques années avant son départ à la retraite. Je me souviendrai toujours de la tendresse dans sa voix lorsqu'il me parlait de vous et de votre fille Marie-Ève. Il était un battant, qui luttait corps et âme pour les causes qui lui tenaient à cœur. Je garderai à jamais un doux souvenir de lui.

Mélanie Bergeron, le 22 août 2016

Carole Boulay et les enfants

Mes plus sincères condoléances à toute la famille. Je n'ai que de bons souvenirs de l'ami Serge avec qui j'ai joué au hockey à L'Ancienne-Lorette et Sillery.

Marcel Godin, le 22 août 2016

Carole Boulay

Chère Carole, Je suis très attristé d'apprendre le décès de Serge. Je suis désolé du chagrin qui s'en suit pour toi. Serge était vraiment un chic type que j'ai bien apprécié fréquenter quand il venait au tango. J'en garde un excellent souvenir. Avec toute ma sympathie, chaleureusement, André

André Guay, le 22 août 2016

Carole Boulay.

Bonjour Carole, J'apprends à l'instant le décès de Serge. Je ne sais pas dans quel circonstance il est décédé mais je veux que tu saches que je suis de tout coeur avec toi. Si tu te sens seule, je suis là. J'ai beaucoup de de temps libre car je ne suis plus en couple depuis vendredi. N'hésite pas à m'appeler ou à m'envoyer un courriel. Téléphone 418-688-9361 Courriel: marieclaudegodin@hotmail.com Je te souhaite à toi et à toute ta famille toutes mes condoléances. Je t'aime.

Marie-Claude Godin, le 22 août 2016

Carole Boulay

Ma chère Carole, Je suis profondément attristée de ce qui t'arrive et je te souhaite bon courage pour la suite .Mes pensées t'accompagnent dans ces moments difficiles. Sincèrement

Marlyne Goulet, le 23 août 2016

roch et lyly

Que Dieu vous donne la force et le courage pour surmonter ces heures difficiles.

pierre thomas, le 23 août 2016

Famille Laliberté

En pensée en cette dure épreuve.....toutes nos sympathies. Claire Roch et Raymond Desormeaux

Claire Roch, le 23 août 2016

Josée

Nous pensons à toi et t'offrons nos sincères condoléances chère Josée.

Marc et Ginette, le 23 août 2016

À LA FAMILLE DE SERGE

Ayant connu Serge au temps de notre jeunesse sportive et occasionnellement, prenant plaisir à non seulement nous remémorer de bons souvenirs de ce temps, mais également à faire le point sur nos vies respectives, tout comme vous tous, c'est avec tristesse que je le vois partir trop rapidement. Ma consolation réside dans tous ces bons moments de la vie que nous avons partagés chemin faisant. Je vous prie de recevoir mes sincères condoléances, mes meilleures pensées vous accompagnant. GILLES VIEL

GILLES VIEL, le 23 août 2016

Rock et Lilly

Nos pensées vous accompagnent en ces moments difficiles, sinceres condoléances. Suzanne et Gilles Mainguy

Suzanne et Gilles Mainguy, le 24 août 2016

Carole

Bonjour Carole T Je te partage mes condoléances et j'ai été privilégié de vous avoir rencontré toi et Serge. Je te souhaite le meilleur dans cet expérience Plein de paix... Étienne Marchand

Étienne Marchand, le 24 août 2016

Famille Laliberté

Je suis de tout cœur avec vous dans cette épreuve Je ne pourrais malheureusement être présenté ,mais mes pensées vous accompagneront

Sylvie Falardeau, le 24 août 2016

Carole Boulay

Chère Carole, Mes pensées sont avec toi depuis longtemps dans ces épreuves. Pas une semaine sans que j'aie une pensée pour toi. Je te transmet mes plus sincères condoléances ainsi qu'à ta famille. Je te laisse sur cette citation de Victor Hugo que j'affectionne particulièrement par sa vérité : Tu n'es plus là ou tu étais, mais tu es partout là ou je suis. Prends soin de toi, je t'embrasse Janice xxx

Janice Wood, le 24 août 2016

Carole Boulay

Bonjour Carole, C'est avec tout mon coeur que je viens te transmettre mes sympathies pour la perte de ton époux. Je te porte dans mes prières. Je pense à toi souvent. Bon courage pour tout! Linda du Cardio-Plein air Ste-Foy.

Linda Doyon, le 24 août 2016

Carole Boulay

Une grande personne, ce beau Serge, pas juste physiquement mais aussi humainement. Il représentait la bonté... Avec les hauts et les bas de la vie, il aura été heureux et aura connu le bonheur grâce à toi Carole. Car, il vécu avec toi ce qu'il y a de plus précieux dans la vie, l'amour. Tu lui aura offert cela toute au long de votre union. Toutes mes pensées sont avec toi et Marie-Ève. Toutes mes sympathies à sa famille et à Diane. Guylaine xxx

Guylaine Turcotte, le 25 août 2016

Toute la famille Laliberté.

Bonjour à toutes et à tous, Je garderai un bon souvenir de Serge, un vrai gentlemen avec un sourire communicatif, un gars honnête. Mes condoléances à toute la famille et amis.

Richard Maroy, le 25 août 2016

Roch Laliberté

J'ai appris comme bien d'autres par Bruno le décès de ton jeune frère . Je t'offre à toi et à Lilly ,mes condoléances par écrit étant dans l'impossibilité de le faire en personne. Claire

Claire Guay, le 25 août 2016

Carole

J'aimais beaucoup Serge et je garde des précieux souvenirs de mes rencontres avec lui durant mon enfance. Mes sympathies Carole

Simon Ruel, le 25 août 2016

Carole

Mes sincères sympathies. Yvonne Lachance (mère de Diane)

Yvonne Lachance, le 25 août 2016

Roch et toute la famille Laliberté

Quel choc j'ai eu en apprenant ce matin le décès de Serge, cet ami de jeunesse jamais oublié. Il était si vivant et les quelques fois où je l'ai croisé, je l'ai toujours trouvé égal au Serge connu. Je vous offre mes sympathies, vous qui avez tous contribué à rendre heureuse notre jeunesse. Et je n'oublierai pas Serge non plus.

Lise Laberge, le 25 août 2016

La famille Boulay et Laliberté

Sincères condoléances

Colette Lefrançois Drolet, le 25 août 2016

Carole Boulay

Bonjour Carole, À défaut d'avoir pu le faire en personne lors de notre visite au salon funéraire, nous t'offrons notre plus sincère sympathie à l'occasion du décès de Serge que nous avons eu le plaisir de connaître à V'là l'Bon Vent et au collège FX Garneau. Nous voulons également te souhaiter un prompt rétablissement et la sérénité face aux épreuves que tu traverses. Salutations sincères, Louise et André

Louise Turgeon et André Villeneuve, le 25 août 2016

Rock et Lili

Je tiens à vous souhaiter nos sympathies.

Marie -Marthe Lessard,et Odette Blondeau, le 25 août 2016

La famille Laliberté

Le décès subit d’un de nos proches qui nous est cher nous bouleverse et nous amène à nous arrêter et à réfléchir davantage sur la vie, sa raison d’être et surtout sur la mort… la suite!? Devant cette perte qui nous semble insensée, on se sent démuni et on cherche désespérément à donner un sens à la mort afin d’y trouver un certain réconfort. C’est pour cette raison que je vous invite à lire, ci-après, une réflexion de Doris Lussier. Elle contribue à donner un sens à cette épreuve des plus difficiles. Érudit, écrivain, humoriste québécois, homme engagé socialement, Doris Lussier s'est surtout fait connaître au Québec par son personnage comique du « Père Gédéon » à la télévision. Derrière son large sourire, se cachait un homme de conviction, un esprit profond et en recherche. Voici comment il envisageait sa propre mort : Je n'ai qu'une toute petite foi naturelle, fragile, vacillante, bougonneuse et toujours inquiète. Une foi qui ressemble bien plus à une espérance qu'à une certitude. Mais voyez-vous, à la courte lumière de ma faible raison, il m'apparaît irrationnel, absurde, injuste et contradictoire que la vie humaine ne soit qu'un insignifiant passage de quelques centaines de jours sur cette terre ingrate et somptueuse. Il me semble impensable que la vie, une fois commencée, se termine bêtement par une triste dissolution dans la matière, et que l'âme, comme une splendeur éphémère, sombre dans le néant après avoir inutilement été le lieu spirituel et sensible de si prodigieuses clartés, de si riches espérances et de si douces affections. Il me paraît répugner à la raison de l'homme autant qu'à la providence de Dieu que l'existence ne soit que temporelle et qu'un être humain n'ait pas plus de valeur et d'autre destin qu'un caillou. J'ai déjà vécu beaucoup plus que la moitié de ma vie; je sais que je suis sur l'autre versant des cimes et que j'ai plus de passé que d'avenir. Alors j'ai sagement apprivoisé l'idée de ma mort. Je l'ai domestiquée et j'en ai fait ma compagne si quotidienne qu'elle ne m'effraie plus…ou presque. Au contraire, elle va jusqu'à m'inspirer des pensées de joie. On dirait que la mort m'apprend à vivre. Si bien que j'en suis venu à penser que la vraie mort, ce n'est pas mourir, c'est perdre sa raison de vivre. Et bientôt, quand ce sera mon tour de monter derrière les étoiles, et de passer de l'autre côté du mystère, je saurai alors quelle était ma raison de vivre. Pas avant. Mourir, c'est savoir, enfin. Sans l'espérance, non seulement la mort n'a plus de sens, mais la vie non plus n'en a pas. Ce que je trouve beau dans le destin humain, malgré son apparente cruauté, c'est que, pour moi, mourir, ce n'est pas finir, c'est continuer autrement. Un être humain qui s'éteint, ce n'est pas un mortel qui finit, c'est un immortel qui commence. La tombe est un berceau. Mourir au monde, c'est naître à l'éternité. Car la mort n'est que la porte noire qui s'ouvre sur la lumière. La mort ne peut pas tuer ce qui ne meurt pas. Or notre âme est immortelle. Il n'y a qu'une chose qui peut justifier la mort…. C'est l'immortalité. Mourir, au fond, c'est peut-être aussi beau que de naître. Est-ce que le soleil couchant n'est pas aussi beau que le soleil levant ? Un bateau qui arrive à bon port, n'est-ce pas un événement heureux ? Et si naître n'est qu'une façon douloureuse d'accéder au bonheur de la vie, pourquoi mourir ne serait-il pas qu'une façon douloureuse de devenir heureux ? La plus jolie chose que j'ai lue sur la mort, c'est Victor Hugo qui l'a écrite. C'est un admirable chant d'espérance en même temps qu'un poème d'immortalité. « Je dis que le tombeau qui sur la mort se ferme ouvre le firmament, Et que ce qu'ici bas nous prenons pour le terme est le commencement. »

Pierre-Paul Paquet, le 25 août 2016

Bruno et à la famille Laliberté

Mes plus sincères condoléances, Bruno, à toi et à tous les tiens.

Raynald Fradette, le 25 août 2016

Madame Carole Boulay et Marie-Eve

Mes sympathies les plus sincères a l'occasion du décès de M. Laliberté. J'ai un bon souvenir de lui en tant que propriétaire du logement que j'habitais rue Bon Air. De plus, tout en essayant d'aider Marie-Eve, J'ai découvert un couple engagé auprès de leur fille unique. Alors je vous redis combien ce départ m'attriste. Je souhaite que le temps et les bons souvenirs atténueront votre chagrin. Thérèse Paquet

Thérèse Paquet, le 26 août 2016

Carole et Rock Laliberté

Quel choc! J'arrive à peine à y croire. Tant de souvenirs rejaillissent de la période heureuse que nous avons partagée dans les dernières années que nous avons passé à l'Ancienne-Lorette. Je le voyais alors indestructible, à la fois si fort, si présent et si joyeux. Je suis vraiment très triste pour vous. Si je trouve difficile, plus de cinquante ans plus tard, de savoir que le cancer a eu raison de lui, je sais bien que votre chagrin est sans commune mesure et que mes mots n'y peuvent rien, sinon que vous sachiez que je pense à vous. Michèle Laberge

Michèle Laberge, le 27 août 2016

Carole Boulay

Ma chère Carole, Nous avons été profondément bouleversés, Jocelyne et moi, quand nous avons appris le décès de Serge et les circonstances dans lesquelles il est survenu. Connaissant les liens qui vous unissaient, nous mesurons l'ampleur de la perte et de la tristesse qui doit t'affliger. Tu auras désormais à poursuivre ta route sans lui. Puisses-tu trouver le courage nécessaire et un peu de réconfort dans le souvenir de cet amour hors du commun que vous avez vécu. Sois aussi assurée que, comme bien d'autres, je l'aimais beaucoup et que je garderai pour toujours un souvenir ému du temps précieux que j'ai eu le privilège de partager avec lui.

Yves Blouin, le 1 septembre 2016

Partagez cet avis

Vous habitez à l'extérieur de la région et vous assisterez aux funérailles ? Réservez un hôtel